Nous aurons l’occasion, pendant notre séjour en Bosnie-Herzégovine, d’avoir une activité avec un guide qui nous racontera l’influence de la rencontre de l’Occident et de l’Orient à travers la nourriture bosnienne. Cette rencontre a influencé la culture gastronomique de la Bosnie. La cuisine bosnienne s’apparente à celle de la Turquie, de la Grèce et d’autres pays méditerranéens, un héritage de 400 ans de domination ottomane. La viande possède une place centrale dans les mets de la Bosnie-Herzégovine. Le mix grill, qui consiste à associer plusieurs morceaux de viande différents avec des poivrons cuits, est aussi très populaire. La viande consommée est surtout du porc, du poulet, de l’agneau, du mouton et du cochon de lait. On y trouve aussi de la viande en ragoût ou au feu de bois, soit de l’agneau et de la chèvre. La viande en broche est une spécialité des régions de montagnes. Les repas sont souvent accompagnés de breuvages lactés, soit du kérif, du yaourt ou la boza, qui est à base de céréales fermentées. L’été, les repas sont accompagnés de salades de tomates et d’oignons, de concombre au yaourt ou de chou. L’hiver, les soupes tiennent au chaud, soit la begova, parmi les plus populaires, qui mêle veau et légumes.

Le Cepavi

Un des repas bosnien qui se trouve sur presque toutes les cartes de restaurants de la Bosnie est les Cepavi. Les Cepavi sont de petites brochettes longues et aux formes arrondies d’agneau et de bœuf. Ils sont servis dans un pain pita bosniaque et avec des oignons crus. L’agneau peut être remplacé par le mouton selon la région. Le nombre de brochettes dans un repas varie entre cinq et dix. Ce plat est généralement servi comme un déjeuner, un dîner ou comme une collation. Il est servi avec une sauce à la crème sure.

Le Burek

Le deuxième repas populaire de Bosnie est le Burek. Le Burek est une pâte feuilletée qui contient à l’intérieur soit du fromage, de la viande ou des épinards. Ce mets provient de la Turquie et se vend presque dans toutes les boulangeries de la Bosnie. On le considère plutôt comme une collation et bien qu’il soit très nourrissant, le Burek est gras.

Le Dolma

Un troisième repas typique de la cuisine bosnienne est le Dolma. Le Dolma a son origine autour des Balkans et de la Méditerranée. Le Dolma est un repas de légumes, soit des aubergines, des poivrons ou des courgettes, qui sont farcis de viande ou de riz et d’assaisonnement. La viande est chaude et le riz est à température pièce. La viande s’accompagne d’une sauce à base de citron, tandis que le riz s’accompagne d’une sauce à l’ail à base de yaourt.

Le Baklava et la Halva

Deux desserts hérités des ottomans sont populaires en Bosnie, soit le Baklava et la Halva. Le Baklava est une gâterie à base de pâte filo avec des couches de noix, de sirop et de miel qui ressemble à un petit gâteau. La Halva peut être faite à base de tahini (crème de sésame) plutôt dense, friable et sèche ou à base de semoule, légèrement translucide et gélatineuse.